logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/01/2008

Le temps des colos

A 14 ans, finies les vacances chez ma grand-mère, à la campagne, il fallait que je mette au diapason, et que je parte en colonie de vacances...
Je peux bien l'avouer, maintenant, ma première expérience à la colo, fut très difficile : je n'avais jamais quitté la famille, et je me sentais seule au milieu de tous ces enfants. J'ai souvent eu le coeur lourd et la gorge serrée...
Et puis, comme on dit si bien, on s'habitue à tout, et je me suis habituée bien sûr.
Cette expérience a eu lieu, dans une région que je connaissais, malgré tout, puisque c'était à Evreux.
Je n'ai que peu de souvenirs de ces vacances. Mais je me rappelle des promenades dans les bois autour du Collège Saint François, puisque c'était là notre refuge. Nous faisions également des sorties sur les bords de l'Iton, cette charmante petite rivière qui traverse la ville d'Evreux.
Cette année là, la colonie était mixte, et nos moniteurs et monitrices organisaient des grandes veillées où tous les enfants participaient par des chants, des danses, des jeux... etc.

medium_Jacqueline_à_Evreux_en_1960.2.jpg

Sur la photo, je suis la deuxième en partant de la gauche et j'étais déguisée en Belle au Bois Dormant...
Finalement c'était bien sympathique, et j'y ai passé de bonnes vacances...
L'année suivante, pas question de renoncer à la colo... c'était passé dans les habitudes, ce n'était pas la peine de discuter...
Cette fois, c'est la région d'Orléans qui avait été choisie, Olivet très exactement... J'ai également de bons souvenirs de ce séjour, avec des monitrices dynamiques et des copines sympas. Et puis des jeux de piste étaient organisés pour nous, et nous faisions de jolies balades dans les alentours... et puis toujours les veillées, les jeux, les danses et les chants, des ateliers où l'on pouvait apprendre la pyrogravure, fabriquer des paniers en rotin et bien d'autres activités...

16 ans ! Cette fois je pensais que ce serait ma dernière année de colo, bientôt je n'aurais plus l'âge... et pour cette dernière, le séjour se passait de nouveau à Evreux, mais sans les garçons cette fois. Notre monitrice était un peu inconsciente : elle nous laissait se promener sans surveillance, en ville, pendant qu'elle se faisait conter fleurette par un copain...mais nous étions très sages, et nous nous contentions de flâner dans les rues d'Evreux....ou dans les magasins...
Je me croyais libérée de la colo. Et bien non !
Le Directeur du centre m'a proposé une place d'aide-monitrice pour le prochain été... et j'ai dit oui. Aide- monitrice cela signifiait que j'étais chargée d'une équipe d'enfants, mais compte tenu de mon "jeune âge", je devais toujours sortir avec une monitrice en titre.
J'ai donc préparé mes bagages en prévision du départ à Bressuire, dans les Deux-Sèvres. Cette fois, découverte d'une nouvelle région...super !
Et je me suis retrouvée avec mon équipe de fillettes d'une douzaine d'année et nous avons passé de très bonnes vacances, il me semble.

medium_Jacqueline_et_son_équipe.jpg

L'année suivante, j'ai réitéré l'expérience à Bressuire, mais cette fois j'étais vraiment monitrice et qui plus est, j'ai retrouvé, en partie, mes fillettes de l'année précédente... une grande joie... bien sûr !

Et puis, voilà, mes études étaient terminées, il a fallut passer au monde du travail, finies les vacances à rallonge... et fini le temps des colonies de vacances !

Commentaires

Bonjour Jacqueline,

Quelle est jolie la belle au bois-dormant, c'est super de retrouver tous ces merveilleux souvenirs, ils font partie de nos souvenirs inoubliables et je te remercie de nous les faire partager. J'adore l'évocation des vies de chacun. Ce sont des expériences qui peuvent servir car pour moi on se sent moins seule en sachant que quelque part il y a des gens qui ont parfois des expériences similaires aux nôtres.
Et puis Jacqueline à travers tes souvenirs je note qu'à cette époque on pouvait aller et venir dans une relative tranquilité d'esprit. En effet aujourd'hui, une jeune fille ne peut plus se promener seule à pied ou en vélo sans penser au pire, il y a tellement d'agression de nos jours que je crois bien que tu racontes une sacré bonne époque et que l'on a bien fait d'en profiter n'est-ce pas ?

Bonne journée.
Bises.
Danièle.

Écrit par : PourMarie | 26/01/2008

moniteur de colo...celà permettait de passer des vacances à la mer ou à la montagne et de gagner un peu d'argent
j'en garde un bon souvenir
bonne soirée

Écrit par : henri | 26/01/2008

Bonsoir Jacqueline,

Les colos étaient des vacances souvent incontournables !! J'ai été aide-moniteur également, avec peu de différence d'âge avec les jeunes qui étaient avec nous.
Cela permettait de visiter comme toi des endroits différents, de nouer des amitiés avec des autres, de sortir du cocon.

Bises du grillon

Écrit par : christian | 26/01/2008

Ha les jolies colonies de vacances ... c'est vrai on ne le savait pas à ce moment là mais on passait de vrais bons moments avec des copains et copines qu'on a hélas jamais revus !!!
Moi c'était en Isère à Tencin.

Écrit par : Biche | 29/01/2008

bonsoir
les jolies colonies de vacances, merci maman, merci papa, ous les ans je voudrais que q''à recommence la la la !! la la!! lala
bernadette

Écrit par : bernadette | 31/01/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique